L'auteure-compositrice-interprète 

Valérie de l'Est

lance la chanson «Y rester droit»

Disponible maintenant 

D’un son pop/folk lumineux, Valérie lance « Y rester droit ».  Une chanson qui cherche à se réaligner, accueillir « les hauts et les bas » du quotidien en se permettant d’évoluer avec. Pour cette chanson, l’artiste s’est entourée d’Emmanuel C. Boucher à la réalisation et David Laurendeau au matriçage. Cette production marque une nouvelle direction sonore, actuelle et rafraichissante.  Un vidéoclip réalisé par Philippe Mastrocola accompagne sa sortie. À travers des images de deux familles, de nuages colorés et d’une abondance de sourires et de complicité, ce vidéoclip vibre de Vie. 

Originaire de Nord-Est du Québec, Valérie de l’Est propose une « pop désinvolte», une équation qui défie la gravité du léger au profond, à contre-courant dans un emballage pop. Émergeant d'un parcours atypique, elleapproche la chanson d'une façon humaine et créative.  Valérie de l’Est évolue doucement à travers différents projets et rencontres ; que ce soit avec Marcus Quirion à travers Camarine ; qu’avec Alex Doré pour son groupe «Albéa ». Par ailleurs, le 31 mars prochain, Valérie interprétera entre autre la chanson « Y rester droit » en quart de finale à la 27ème édition du concours « Ma Première Place des Arts ».

Screen Shot 2021-02-06 at 11.46.41 AM.pn

DISCOGRAPHIE 

 
 

​​BIO

Valérie de l'Est grandi au son de la radio commerciale allumée 24h/24 dans la maison nord-côtière pour apaiser l’acouphène de son père. Fascinée par cette trame sonore qui apaise et harmonise, Valérie explore. À travers une immersion culturelle au brésil, elle apprend le rythme et les mélodies de ces airs qui lui inspireront «Kamou», paru dans le EP de son groupe «Albéa». Valérie fait un passage au Collège d'Alma où elle investit le médium de la chanson, en phase avec les limitations et les libertés. Ce jeu du cadre résonne dans l'extrait "À l'aveugle", lancé en février dernier. Valérie poursuit ses études à l'UQÀM et au même moment, sa musique s'ancre et se partage à travers différents apparitions publiques. Elle participe aux Chemins de l’Écriture avec Gilles Vigneault où elle apprend l'art d'honorer la Vie qui s'articule, à ficeler sa magie mot à mot. 

 

Peu après, Valérie calme le rythme pour mettre au monde sa fille Clara. La maturité et la profondeur acquise dans cette riche expérience l'oriente dans un son indie-folk. Sous le pseudonyme «Camarine», elle lance le EP « C’était Là » en 2016. Co-réalisé par Marcus Quirion, ce EP suscite un intérêt chez les radios: même quatre ans plus tard, on peut toujours entendre « Heureux au vent » dans les radios francophones canadienne. En 2018, avec Alex Doré, elles forment le groupe « Albéa» et lancent le EP anglophone «11:11».  Afin de rejoindre leur communauté francophone, elles adaptent la chanson "Onze Onze", qui sera au TOP 100 BDS pendant plusieurs mois.    

 

En février dernier, «Valérie de l'Est» lance son premier extrait « À l’aveugle », qui  fait sa place sur le réseau BDS et sur les radios satellites. Le même enthousiasme accompagne la chanson estivale « Pour vrai », lancée en mai dernier, soutenue par un vidéoclip de médium mixte créé par Samy Bennarmar. À travers ses sonorités pop/folk, Valérie présente la chanson « Y rester droit» composée au cours des derniers mois. Valérie souhaite contribuer positivement à la tapisserie sonore collective en offrant cette chanson humaine et lumineuse.

 

Pour plus d'informations:

valeriedelest.musique@gmail.com

  • Facebook
  • Instagram
  • YouTube

© 2021 Valérie de l'Est